Fabriquer sa propre mozzarella : un jeu d’enfant !

Fabriquer sa propre mozzarella : un jeu d’enfant !

Olé, ola, viva la mozzarella, Burrata et Big mamma

 

Comme nous, vous êtes fan de ce fromage frais, onctueux et tout moelleux ? Au printemps, en été, en automne, en hiver… on en mangerai toute l’année si on le pouvait ! Consommée cuite, crue ou nature, vous la retrouvez aussi dans des recettes telles que la pizza, les salades et les pâtes (MIAM) on ne se passe plus de cet ingrédient italien.

 

Fatigué d’acheter votre mozzarella un peu douteuse au supermarché, vous avez toujours rêvé de la faire vous-même ? Voici une manière plus économique, plus savoureuse et bio pour mieux consommer votre fromage préféré !

 

Alors, à vos ustensiles !

 

Pour 200g de mozzarella il vous faudra :

  • Un coffret Kit pour fabriquer sa Mozzarella comprenant :
    • Un bocal
    • Un étamine 30x20mm
    • Un sachet de ferments lactiques
    • Un sachet de présure origine France volume net : 2,5 ml,
    • 10g de gros sel (pour la saumure)
  • Mais aussi :

Mozzarella

 

À vos fourneaux !

 

ÉTAPE 1

Verser tout le lait dans une casserole et laisser tiédir à température ambiante. Si votre lait était au frais, vous pouvez le réchauffer à feu doux, mais il ne faut pas dépasser une température de 25°C maximum. (contrôler à l’aide d’un thermomètre.)

 

ÉTAPE 2

Verser le sachet de ferments lactiques et bien mélanger. Laisser reposer pendant une heure environ, toujours à température ambiante et fermer la casserole avec son couvercle ou recouvrir d’un linge propre. Cette étape a pour but de permettre aux ferments lactiques de se développer tout en préparant le lait à la coagulation et de donner, à terme, un caillé ferme au goût agréable.

 

ÉTAPE 3

Faire chauffer à feu doux jusqu’à obtenir une température de 35°C, puis ajouter le jus de citron et la présure. Bien mélanger, recouvrir de nouveau la casserole et laisser reposer environ une heure (en essayant de garder la température autour de 35°C, au bain marie, à feu très doux). Pour vériFIer que le caillé est bien ferme, planter une paille au milieu. Il faut que la paille reste debout toute seule, sinon laisser prendre encore quelques minutes.

 

ÉTAPE 4

Avec un couteau, couper le caillé tout d’abord dans un sens en faisant des bandes de 3 cm environ, puis dans l’autre, toujours en faisant des bandes de 3 cm environ. On obtient alors des cubes d’environ 3 cm sur 3 cm. Laisser reposer encore quelques minutes.

 

C’est presque fini ! Bientôt la mozzarella sera à vous !

 

mozzarella

 

ÉTAPE 5

Remettre alors la casserole à feu doux, et chauffer jusqu’à 40-45°C. Maintenir la température pendant au moins une heure (au bain marie, à feu très doux), toujours à couvert. On obtient à la fin un caillé bien ferme, presque élastique, qui aura beaucoup réduit de volume et baignant dans une grande quantité de petit-lait (liquide blanchâtre). Prélever environ 50cl de petit lait et préparer la saumure en y ajoutant le gros sel avec 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre blanc. Bien mélanger et laisser refroidir au réfrigérateur

 

ÉTAPE 6 

Faire chauffer une petite casserole d’eau entre 80 et 85°C; et à l’aide de l’écumoire, immerger quelques secondes un petit morceau du caillé. Le retirer de l’eau et l’étirer délicatement avec les doigts. S’il s’étire bien, un peu comme un chewing-gum alors passer à l’étape suivante. Sinon, laisser le caillé dans le petit lait à 40°C pendant 15 minutes de plus. Recommencer le test et remettre dans le petit lait si nécessaire.

 

ÉTAPE 7

Enfiler l’étamine dans le bocal et retourner les bords. A l’aide d’une écumoire, prélever délicatement le caillé et le déposer dans l’étamine pour le laisser s’égoutter. Presser délicatement la boule dans l’étamine pour éliminer un maximum de petit-lait.

ATTENTION, ne pas jeter le petit-lait, le laisser dans la casserole !

 

ÉTAPE 8

Faire chauffer la casserole de petit-lait jusqu’à 80-85°C. Déposer la boule de caillé dans le petit-lait chaud et attendre quelques secondes. Puis prendre dans les mains et la malaxer quelques secondes en faisant attention de ne pas se brûler. Si elle ne s’étire pas bien, la tremper de nouveau quelques secondes dans le petit-lait toujours à 80-85°C, puis malaxer à nouveau, jusqu’à obtenir une pâte bien souple, presque élastique. On dit que la pâte « file ».Pour obtenir un « filage » plus efficace, on peut augmenter la température du petit-lait, mais la mozzarella sera moins onctueuse.

 

Notre astuce : Cette étape peut se réaliser au micro-ondes. Pour cela, mettre la boule de caillé dans un plat allant au micro-ondes et passer 10 secondes à pleine puissance. La malaxer immédiatement avec les mains. Si la pâte ne file pas assez bien, remettre 10 secondes, puis malaxer de nouveau. Recommencer l’opération jusqu’à obtenir une boule qui soit bien malléable et souple. Déposer la boule de mozzarella dans le fond du bocal bien propre, filtrer la saumure froide au travers de l’étamine et le verser sur la mozzarella jusqu’à ce que la boule soit bien immergée. Conserver au réfrigérateur jusqu’à 4 à 5 jours.

 

Mozzarella

Et voilà ! Plus qu’à déguster votre propre mozzarella !
Le kit est à retrouver ici !

Written by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Blog Widget Area

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit.